Nouveaux dialogues entre littérature et philosophie

For French readers, I have a review up at Acta fabula discussing questions of form in literature and philosophy.

Existe‑t‑il vraiment une distinction précise entre la littérature et la philosophie ? Au moins depuis l’époque poststructuraliste, la tendance des départements d’études littéraires a été de répondre à cette question par la négative. D’un côté, regarder la philosophie simplement comme une forme d’écriture — philosophy as a kind of writing, pour reprendre le titre d’un article de Richard Rorty — a ouvert la possibilité d’une étude de la constitution historique de la philosophie en tant que genre. D’un autre côté, plus spéculatif, cela a donné lieu à la tradition « déconstructiviste », qui tâche d’examiner les chevauchements entre ces deux formes d’écriture : la forme littéraire chez Platon, par exemple, ou l’irréductible métaphoricité du langage conceptuel.

Read more.

Advertisements
This entry was posted in academia, aesthetic experience, aesthetics, Cora Diamond, ethics, form, literature, philosophy, publications, reviews, Robert Brandom, work. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s